Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ardito de Pont Damien et Germain, Pollein  Né en décembre 1972

Ardito de Pont Damien et Germain, Pollein Né en décembre 1972

Du côté paternel Ardito était fils d’un taureau de Reinon des frères Viérin. Cette vache à l’époque avait été longtemps la dauphine, dans le populeux alpage de Pesse sur Saint-Pierre, de la légendaire Sirena des frères Viérin, l’unique vache dans l’histoire capable de conquérir pour quatre fois consécutives le titre de Reine Régionale de 1ère catégorie. En effet Sirena se classa Reine Régionale de 1ère catégorie en 1966, 1967, 1968 et 1969.

Dans les histoires de l’époque on rappelle aussi que Reinon avait réussi à gagner une fois de Sirena et pour cette raison elle avait été vendue à la famille de Donzel Louis de Charvensod. Avec ses nouveaux propriétaires Reinon domina l’alpage de Chamolé, sur Charvensod, pour des nombreuses années.

A’ signaler que Reinon était fille de Mousca de Viérin Humbert, classée 2ème de 2ème catégorie à Charvensod en 1959. Cette-ci se rattachait à la souche élevé depuis toujours par la famille Viérin, qui est arrivée à nos jours grâce aux fils et aux neveux d’Humbert.

 

Du côté maternel on retrouve la célèbre Ardita de Pont Damien et fils, capable de devenir Reine Régionale de 1ère catégorie en 1971 à l’âge de quatre ans et Reine Régionale de 1ère catégorie A en 1977.

Ardita à son tour était la fille du croisement entre la belle Roma de Pont Damien et un taureau de Tzardon de Guala Baptiste de Gignd.

Roma, classée reine de 1ère catégorie à Quart en 1971, avait été achetée veau chez Barailler Cesare d’Oyace, personnage bien connu en Valais parce-que travaillait comme chauffeur de taxi en Valais Romand.

Tzardon de Guala Baptiste, ¾ de 1ère catégorie à la Finale Régionale en 1966 et 2ème de 1ère catégorie à la Finale Régionale en 1967, était née dans la renommée écurie de Limonet Paul de Quart.

On rappelle encore que Tzardon avait été reine de l’apalge de Chaligne sur Gignod pour des nombreuses années et que son fils avait été vendu à Celesia Mario de Pollein, c’est chez lui que les passionnés Damien et Germain avait mené saillir Ardita.

 

Descendance :

  • Ardita de Volget Beniamino (Reine Régionale de 1ère catégorie en 1984 et 2ème de 1ère catégorie à la Finale Régionale en 1985) qui était une fille d’Ardito.

  • Suisse des frères Bétral (Reine Régionale de 2ème catégorie en 1982 et 1983) qui était une fille d’Ardito.

  • Turca de Squinabol José (reine des génisses à Pollein en 1982) qui était une fille d’Ardito

  • Gioia de Quendoz Emile (reine de 1ère catégorie à Valgrisenche en 1980, reine de 2ème catégorie à Gressan-Jovençan en 1981, ¾ de 1ère catégorie à Sarre en 1983, ¾ de 1ère catégorie à Gressan-Jovençan en 1984 et en 1985, 2ème de 1ère catégorie à Valgrisenche en 1986) qui était une fille d’Ardito.

  • Reinon de Yeuillaz Oreste, vache très connue de l’époque qui a été classée 2ème à l’alpage de Chamolé pour beaucoup des années. Cette-ci, qui était une fille de Ardito, est une des ancêtres de la renommée souche de Yeuillaz Sergio et Milvio de Saint-Marcel.

  • Ribella de Squinabol Germain (2ème de 2ème catégorie au Petit-Saint-Bernard en 1984) qui était une fille d’Ardito. A’ signaler que Ribella était la mère de la légendaire Rondella de Bignon Eddy de Pollein, capable de se classer reine de 2ème catégorie à Aoste et Reine Régionale de 3ème catégorie en 1991, reine de 2ème catégorie à Valgrisenche et Reine Régionale de 2ème catégorie en 1993, reine de 1ère catégorie à Valgrisenche et 2ème de 1ère catégorie à la Finale Régionale 1995.

  • Ardita de Bianquin Nestor (2ème de 1ère catégorie à Brissogne en 1984) qui était une fille d’Ardito.

Partager cet article

Repost 0